Présentation des données

La Base de données sur la longévité canadienne (BDLC) fournit les données et résultats suivants :

  • nombre annuel de naissances vivantes;
  • nombre annuel de décès;
  • effectif de la population au 1er janvier de l'année;
  • exposition au risque de décéder;
  • taux de mortalité;
  • table de mortalité;
  • espérance de vie à la naissance.

Format des données :

  • Tous les fichiers de données de la BDLC sont disponibles en format texte délimité par des tabulations (ASCII).
  • Les effectifs de population sont disponibles par année d'âge1 et par groupe d'âge quinquennal2.3
  • Les décès sont présentés selon les formats suivants :3
    • triangles de Lexis (i.e., par année d'âge1, génération, et année de calendrier);
    • 1x1 (i.e., par année d'âge1 et année de calendrier);
    • 5x1 (i.e., par groupe d'âge quinquennal2 et année de calendrier).
  • L'exposition au risque, les taux de mortalité et les tables de mortalité sont présentés selon des formats similaires :
    • 1x1 (i.e., par année d'âge1 et année de calendrier);
    • 1x5 (i.e., par année d'âge1 et intervalle de 5 années de calendrier);
    • 1x10 (i.e., par année d'âge1 et intervalle de 10 années de calendrier);
    • 5x1 (i.e., par groupe d'âge quinquennal2 et année de calendrier);
    • 5x5 (i.e., par groupe d'âge quinquennal2 et intervalle de 5 années de calendrier);
    • 5x10 (i.e., par groupe d'âge quinquennal2 et intervalle de 10 années de calendrier).

1 Par année d'âge signifie 0, 1, 2, ..., 109, 110+.
2 Par groupe d'âge quinquennal signifie 0, 1-4, 5-9, 10-14, ..., 105-109, 110+. Les groupes d'âge sont définis en années révolues. Ainsi,  « 5-9 » s'étend de l'âge exact de 5 ans jusqu'au 10ième anniversaire.
3 Puisque certains de ces effectifs correspondent à des estimations, ils peuvent comporter des décimales.

Les colonnes suivantes sont présentes dans chacune des tables de mortalité :

Year Année de calendrier ou regroupement d'années
Age Groupe d'âge d'étendue n soit de l'âge exact x jusqu'à l'âge exact x+n, où n=1, 4, 5, ou ∞ (intervalle d'âge ouvert)
m(x) Taux de mortalité de la table de mortalité entre les âges exacts x et x+n
q(x) Probabilité de décès entre les âges exacts x et x+n
a(x) Nombre moyen d'années vécues entre les âges exacts x et x+n
l(x) Nombre de survivants à l'âge exact x, pour un effectif initial l(0) = 100 000
d(x) Nombre de décès entre les âges exacts x et x+n
L(x) Nombre d'années vécues entre les âges exacts x et x+n
T(x) Nombre d'années vécues après l'âge exact x
e(x) Espérance de vie à l'âge exact x (en années)

Voir le document Methods Protocol (pages 34-44) disponible sur le site Web de la Human Mortality Database pour obtenir de plus amples détails à propos des calculs des tables de mortalité.

Notes importantes

  • Les décès, estimations de population, taux de mortalité et tables de mortalité sont présentés par année d'âge jusqu'à 109 ans, puis comportent un intervalle d'âge ouvert à 110+. Cependant, ces résultats sont parfois le produit de données agrégées (par exemple, un groupe d'âge ouvert à 100 ans et plus) qui ont été réparties par année d'âge au moyen de la méthode décrite dans le document Methods Protocol.
  • Puisque la population du Canada a subi des changements territoriaux en 1949 avec l'arrivée de la province de Terre-Neuve et du Labrador dans la Confédération canadienne, deux séries d'effectifs de population au 1er janvier 1949 sont disponibles. La première (identifiée par « 1949- ») fait référence à la population tout juste avant le changement, alors que la seconde (identifiée par « 1949+ ») fait référence à la population tout juste après le changement.
  • Pour les tables de mortalité, les taux de mortalité m(x) sont utilisés pour calculer les probabilités de décès q(x). Par définition, les valeurs de m(x) avant l'âge de 80 ans sont égales aux taux de mortalité de la population observée M(x). Toutefois, aux âges avancés, le nombre de décès, ainsi que la population exposée au risque diminuent progressivement et les taux observés affichent une variation aléatoire considérable. Les valeurs de M(x) sont lissées à partir de 80 ans et ensuite utilisées pour estimer les q(x) au-delà d'un certain âge (cet âge varie en fonction du nombre de décès observés). Pour le calcul des tables de mortalité, une telle procédure permet d'éviter les situations suivantes :
    • des taux de mortalité extrêmement élevés résultant d'une population à risque plus petite que le nombre de décès;
    • des taux de mortalité nuls résultant d'une absence de décès aux âges où la population exposée au risque n'est pas nulle;
    • des taux de mortalité non définis aux âges où la population exposée au risque est égale à zéro.